•  
  •  

PATRICK WAEBER NOUS DONNE RENDEZ-VOUS SUR DISQUE !

Patrick Waeber revient cette année avec un nouveau disque intitulé « Rendez-vous ». Avant un concert qu’il donnera à Mon Repos à La Neuveville dans le canton de Berne le 10 mars 2012, il nous accorde une interview chez lui, dans sa villa de Cournillens.

Alors bonjour Patrick, merci de nous accueillir chez vous pour cette interview. Comment ça va ?

Bonjour à vous, ça va bien. Merci à vous d’être venu jusqu’ici pour parler de mon disque.

Vous sortez un nouveau single « Rendez-vous ». Tout d’abord pourquoi ce titre ?

Rendez-vous parce que c’est le rendez-vous des voix. Ce sont des chansons que j’ai enregistrées avec quatre personnes différentes.

Pourquoi avoir placé 7 titres sur un single qui n’en contient que deux habituellement ?

Le projet du départ était un album de reprises de la chanson française par Patrick Waeber donc il n’aurait pas été judicieux de placer ces 7 duos dans un tel album. Et comme je souhaitais qu’il y ait une trace de ces duos, j’ai préféré les placer toutes dans ce disque-là.

Présentez-nous un peu les chanteuses qui vous accompagnent ?

Alors écoutez j’ai beaucoup de chance car j’ai le privilège de chanter avec deux de mes enfants Marine et Chloé avec qui chante quatre chansons, ma nièce Laura Guillod avec qui je chante deux chansons ainsi qu’une personne qui ne figure pas sur le disque, qui s’appelle Valdete Seferi avec qui je chante une chanson qui a pour titre « En ton nom ».

Vous sortez en parallèle de ce disque un magazine du même nom présentant plusieurs interviews, pourquoi ce choix ?

Hé bien comme vous le savez, peut-être pas pour des artistes de mon niveau, mais pour des artistes internationaux ou nationaux il est de plus en plus difficile de vendre du disque physique. Si l’on veut rendre le produit attractif, c’est important de l’accompagner avec des produits dérivés comme ce magazine qui porte le même nom, qui comprend les interviews de toutes les personnes qui ont participé à l’enregistrement de ce disque. Il a pu par son existence booster la vente de ce disque qui est vendu séparément mais aussi accompagné du magazine.

(Patrick en compagnie de Matthieu et Marine, ses enfants)

Alors Patrick, votre premier disque est sorti en 1985, cela fait donc 27 ans que vous chantez. D’où vous vient cette passion si forte pour la chanson ?

Hé bien écoutez je pense que cela ne s’explique pas vraiment. Si nous avons une passion en nous, cela veut dire qu’elle nait avec nous. J’ai grandi toujours en ayant la musique dans mon cœur, dans ma tête. J’ai eu la chance d’avoir des grands-parents qui chantaient toujours en duo lors de soirées, de fêtes et j’ai grandi là-dedans. Je suis un autodidacte. Je n’ai pas forcément une grande connaissance des notes, mais j’ai beaucoup d’oreille, j’aime la musique, j’aime chanter surtout accompagné avec la guitare et puis je suis content de voir que ça plait aux gens. Voilà, cette passion ça n’est pas quelque chose que j’ai travaillé, c’est quelque chose qui est né avec moi.

(Patrick et Caroline Kern, la soeur du photographe)

Et cette passion, comment la partagez-vous avec votre entourage et votre public ?

Pour mon entourage, c’est très facile. Lors de fêtes, on me demande de chanter quoi qu’aujourd’hui mes enfants grandissent, ma nièce aussi et il y a aussi beaucoup d’attrait pour les jeunes mais aussi à travers mes différents concerts que je donne durant l’année où j’ai le privilège de pouvoir partager non seulement des chansons originales que je compose et que je chante avec l’aide d’une équipe de musiciens, d’auteurs et de compositeurs et puis aussi la promotion des disques qui sortes avec les reprises des chansons que je fais et des duos notamment ici avec « Rendez-vous ».

On a beaucoup parlé dans les médias de votre chanson « Les yeux du cœur » que vous chantiez en compagnie de détenus. Racontez-nous en quelques mots cette expérience ?

Hé bien écoutez c’était une expérience un peu folle puisqu’il y a eu beaucoup d’impact au niveau médiatique parce que c’est assez rare d’avoir des détenus qui chantent. L’idée est venu de Monsieur Philippe Tharin, ( ndlr : ancien directeur des Etablissements de Bellechasse) et puis nous voulions soutenir aussi une fondation dont j’avais très longuement parlé sur mon site internet (ndlr : www.patrickwaeber.ch ) , La Fondation pour Chiens guides d’aveugles à Brenles dans le canton de Vaud. Philippe Tharin m’a proposé de composer une chanson, que je la chante accompagné de détenus et que le bénéfice de la vente du disque soit versé pour la fondation. Cette chanson a été composée bien avant que ce projet voit le jour. Elle s’appelait « Les yeux du cœur » et je trouvais qu’elle était très appropriée pour la fondation que nous souhaitions soutenir.

(Patrick à l'Etoile de Courtion le 17.02.2012)

Aviez-vous déjà auparavant chanté dans le but de soutenir des associations ?

Hé bien écoutez je pense que ça fait partie de mon expérience musicale puisque mon tout premier disque déjà qui s’intitulait « Si tu le voulais » qui est sorti en 1985 comme vous l’avez dit soutenait déjà les enfants atteint de myopathie et le bénéfice de la vente des disques et des concerts qui ont suivi ont aidé à financer des voyages à Europapark par exemple, d’accompagner ces jeunes handicapés. Je pense que si nous avons reçu un don gratuitement, on doit aussi être capable de donner gratuitement, bien que nous ayons aussi besoin de financer nos projets et qu’il est aussi nécessaire de faire du bénéfice pour cela.

Dites – nous justement Patrick, quels sont vos projets pour la suite ?

Hé bien tout d’abord il y a une soirée que j’animerai à l’Ecole est Finie à La Neuville le 25 février 2012 en l’honneur des 50 ans de carrière de Sheila, une chanteuse que j’aime beaucoup. Un concert que je donnerai à Mon Repos à La Neuveville le 10 mars 2012 pour ceux qui seraient libres et qui auraient le plaisir de m’écouter,  la promotion du disque « Rendez-vous » et la sortie mondiale de ce dernier sur le net sur toutes les plates-formes de téléchargements légaux. C’est une première en ce qui me concerne. La sortie nationale d’un album de chansons originales que j’ai enregistrées l’année passée avec un groupe qui s’appelle P’tiT AiR et qui a pour titre « L’homme et le vent », un autre album piano-voix qui devrait être enregistré au studio Alzac à Montreux cette année avec un ami à moi Gregory Pellissier et également un album de reprises de la chanson française qui est toujours à l’étude et qui devrait voir le jour en 2013.

(le 18 février 2012, promenade dans la nature avec Julie et sa meilleure amie Conradine Cattin).

Bien. Merci beaucoup Patrick le temps que vous nous avez accordé. Merci de nous avoir parlé de votre disque « Rendez-vous » et merci de nous avoir accueillis.

Merci à vous. Ce fut un plaisir !

(Chloé et Julie)

Propos recueillis par Marine Waeber le 14.02.2012

Photographe: Christophe Kern