•  
  •  

Sheila, tout au long de sa carrière, a toujours eu des détracteurs. Elle a dû faire face à la rumeur, aux différentes polémiques  quelques fois blessantes, et, malgré des critiques magnifiques depuis plus de trois ans sur sa carrière avec ses nouveaux albums, son nouveau look, et sa rentrée sur scène, une nouvelle polémique pointe le bout de son nez... Sheila aurait fait un bide au Zénith ! Cette rubrique est présente car elle fait partie de l'histoire du Zénith. Comme la qualité du spectacle était indéniable, l'excellente performance de Sheila sur scène évidente, les détracteurs, comme des vautours, tentent d'attaquer la chanteuse sur d'autres points....

S'il est vrai que le show de Sheila au Zénith fut écourté d'un semaine dans le temps (du 22 février 1985 au 17 mars 1985 au lieu du 24 mars 1985 prévu initialement), et s'il est vrai aussi que quelques dates, durant ces trois semaines ont été annulées, c'est aussi que son producteur de l'époque, Jean-Claude Camus, ne voulait pas que Sheila se produise sur la scène du Zénith devant moins de 3'000 personnes. Cependant, que le spectacle n'ait pas fait le plein durant 1 mois n'est pas une surprise en soit, car d'autres artistes, à la même époque, ont eu eux aussi des difficultés à faire le plein, et pour cause... Aujourd'hui, personne ne tenterait le pari fou de remplir une salle comme le Zénith sur une période d'une, deux, trois voir quatre semaines ou plus. Regardez vous-même les stars d'aujourd'hui. Elles ne restent qu'un, deux, trois voir quatre jours tout au plus. Cependant, pour ces artistes qui eux non plus n'ont pas fait le plein, la presse a été plus discrète qu'avec Sheila. Par exemple, prenons le cas de Johnny Hallyday... Sur une période plus longue certes, mais des représentations ont été annulées également. Et nous pourrions évoquer des problèmes de santé qui ont certainement bien étouffé l'affaire. Catherine Lara, qui se produit elle 6 jours du 6 au 11 février 1985 ne fait largement pas le plein. Il est même décidé, faute de réservation, de scinder la salle en deux. Personne n'en parle. Même France Gall qui alors triomphe avec son nouveau disque Débranche se produit sur la scène du Zénith du 11 septembre au 7 octobre 1984 avec succès, certes, mais elle ne fait pas le plein tous les soirs. Renaud, qui inaugure le Zénith en 1984 ne fait pas le plein non plus. Il y a également Eddy Mitchell pour qui sa rentrée sur scène au Palais des sports en 1984 (dans la même période que Johnny Hallyday) est un semi-échec. Plus tard, Jacques Higelin se plante royalement lui à Bercy, mais personne n'en parle... Pour Sheila, c'est autre chose. Tout le monde la montre du doigt alors que, selon les calculs que j'ai pu faire en me basant sur les articles de presse et les interviews qui concernent le Zénith (qui figureront également dans cette même rubrique ultérieurement), elle s'est produite au minimum 16 fois, a attiré, au minimum 48'000 spectateurs (en comptant 3'000 personnes par représentation, cependant, ce chiffre doit être vu à la hausse, puisque nous savons que le soir du 22 février 1985 et celui du 25 février 1985, lors de la générale, la salle était pleine à craquer. De même, le soir de la dernière, le 17 mars 1985, il est parlé de 5'000 personnes survoltées; de plus, plusieurs fans avec qui j'ai eu des contacts dernièrement, m'ont parlé à des dates différenets d'une salle archi-comble).  48'000 spectateurs (calcul vu à la baisse, mais je suis persuadé que le nombre de personnes est beaucoup plus important) représentent 24 représentations complètes à l'Olympia. Si Sheila avait fait son show dans cette salle, on aurait parlé de triomphe.... Pourquoi donc en faire tout un plat avec cela... Ce qui ne s'est pas produit pour Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Catherine Lara, Jacques Higelin, et j'en passe, s'est produit pour Sheila ! N'y a-t-il pas une injustice ?

Sheila au Zénith
Sheila au Zénith