•  
  •  
Laura Guillod Rendez-vous

"Je me sens très excitée et heureuse de la sortie de ce disque..."

Hello Laura. Ça fait plaisir de pouvoir m’entretenir avec toi quelques minutes. RENDEZ-VOUS sort ces jours-ci sur I-Tunes et autres plages de téléchargement légaux ainsi que dans le commerce. Quel effet cela te fait-il d’être associée à un tel projet qui est plus ambitieux encore pour toi que la première expérience sur disque en 2008 avec la chanson Confidentiel ?

Je me sens très excitée et heureuse de la sortie de ce disque. C’est une chance inouïe pour une jeune personne comme moi d’avoir pu réaliser ce projet qui est un rêve de toujours. Pouvoir vivre sa passion à fond à 100% c’est quelque chose d’extraordinaire.

Laura Guillod en 2011

"Lara Fabian... ça a été pour moi la révélation..."

On sent que tu évolues de façon admirable dans la chanson au niveau de la voix. Tu as un joli timbre de voix. Elle est posée, avec un joli vibrato. Suis-tu des cours de chant pour ainsi travailler ta voix ?

En fait je n’ai jamais pris de cours de chant. En 1998, j’avais trois ans, j’ai reçu pour la Saint-Nicolas un CD de Lara Fabian PURE, et puis ça a été pour moi la révélation. J’ai vraiment eu cette envie de chanter. Depuis toute petite, je chantais toujours, dans ma chambre, n’importe où etc... J’apprenais les paroles des chansons que j’entendais par cœur afin de pouvoir les rechanter. Comme je ne savais pas encore lire, j’écoutais ces chansons en boucle et je les apprenais phrase par phrase, à tel point que ma maman me demandait quelques fois de me taire ! Aujourd’hui rien a changé, je chante toujours autant et je prends toujours plus d’assurance dans ma voix.

"L'importance de profiter de chaque instant de la vie..."


Laura Guillod en interview

Sur le disque tu chantes Mourir demain de Pascal Obispo et Lolita. Comment s’est passé le choix des titres et que représentent ces chansons pour toi ?

Mon oncle (ndlr Patrick Waeber) m’avait fait écouter et proposer plusieurs chansons. On a fait des tests, on a essayé de chanter et nous les avons choisies ensemble. Lolita est une chanson que j’avais entendue lorsque j’étais petite. Je m’égosillais dessus et j’ai eu du plaisir à le reprendre. Pour Mourir demain, étudiant le grec et le latin, on prend d’autant plus conscience de l’importance de bien profiter de chaque instant de la vie car tout peut basculer en un instant.  En latin il y a des termes comme CARPE DIEM (saisir le jour présent, vivre pleinement l’instant présent). Profiter de chaque instant de la vie. Par exemple, avant de mourir, j’aimerais faire tellement de choses que certainement je ne pourrais jamais toutes les réaliser en une seule vie. Mais si l’échéance était plus proche, j’irais à l’essentiel. Etre avec mes proches et revoir les lieux où j’ai trouvé bon de vivre.  

Comment s’est déroulé les enregistrements au studio à Montreux avec Marc Champod et avec ton oncle, Patrick ?

L’ambiance était très bonne. Ça s’est très bien passé d’autant que, comme c’était notre deuxième enregistrement, on était d’entrée plus à l’aise. De plus, Marc Champod nous a très bien accueilli. Je m’en souviens bien. J’ai pris un thé à la menthe (elle éclate de rire). Nous avons bien rigolé également. C’était un moment vraiment super.

"...je suis une amoureuse des mots, des lettres...de la musique...."

Laura Guillod en interview 2011

Que représente en fait la chanson pour toi ?

La chanson occupe une grande partie de ma vie. Un moyen de s’exprimer, de vivre ses émotions. J’ai également une autre façon de m’exprimer, c’est l’écriture. J’ai déjà eu la chance d’avoir pu publier un texte dans un quotidien fribourgeois (La Liberté ntdr) et je constate que mes écrits touchent des gens au fond de leur être. Ça m’encourage à continuer et à pouvoir apporter, à ceux qui le lisent, quelque chose. J’aime exprimer dans l’écriture avec simplicité les choses banales de la vie avec de la poésie. Je suis en définitive une amoureuse des mots, des lettres, et mon univers est fait de cela. De la musique et des mots, de l’écriture, de la poésie etc…

"L'écriture a été une révélation pour moi"

Laura Guillod Rendez-vous


N’aurais-tu pas envie de publier un jour un livre de poèmes ou de pensées. Tiens-tu un journal concernant ces créations ?

Dans le cadre de mes études, nous avons dû tenir un livre d’écriture et, tout au long de cette année, ça a été également une révélation pour moi.

De qui es-tu admiratrice ? Quel genre de musique aimes-tu ?

Admiratrice, je n’ai pas vraiment d’artistes en particulier, par contre je suis plus attirée par un genre de musique. Des influences un peu souls. Les voix un peu jazzy, piano bar, fallin d’Alicia Keys par exemple ; l’Oncle Ben, Benjamin Siksou lorsqu’il chante Hallelujiah, Just know that I Knew etc… J’aime les rythmes en particulier comme par exemple les danses latines assez sensuelles (salsa, bachata, etc…) Je vais faire un stage prochainement en danse afin de découvrir un peu plus aussi.


"Je prends la vie comme elle vient...."

Laura Guillod Rendez-vous

Quelle place penses-tu que la chanson aura dans ta vie future ?

Moi je me suis toujours dit que j’allais prendre la vie comme elle vient. Et que si les choses se présentent à moi, je saurai saisir les opportunités. Elles m’ouvriront peut-être des portes mais si ça n’est pas le cas, la chanson restera toujours ma passion. Je prendrai ce qui vient sans me prendre la tête !

Tu as fait une très belle séance photo en compagnie de tes cousines à Worb dans le canton de Berne. De très jolies photos. Peux-tu nous raconter un peu cette soirée Shooting ?

C’était une soirée très sympa accompagnée de mes cousines et de mon oncle. C’était très difficile de garder son sérieux étant donné les pauses que le photographe nous demandait de prendre, des poses un peu gonflées (elle rigole), impossible de garder son sérieux. Une expérience formidable, premier vrai shooting. Un très bon souvenir.

Laura avec toute l'équipe du projet de "Rendez-vous"

Propos recueillis au printemps 2011 sur des questons d'Eric Geiser