•  
  •  

Patrick Waeber crée l’événement ce printemps avec la sortie de son tout nouveau disque de l'été qui a pour titre « Rendez-vous ». Un mini-album concept de duos où Patrick a justement donné rendez-vous à d’autres voix afin de chanter plusieurs reprises de la chanson française. Ainsi, ce mini-album comporte pas moins de 7 titres (composés par Cabrel, Goldman, Boutonat etc…) qu’il chante en duo avec quatre filles de talents, dont ses deux filles (ndlr Marine Mélodie Waeber et Chloé Yasmine Waeber) ainsi que sa nièce (ndlr Laura Guillod). Il retrouve également avec beaucoup de plaisir Valdete Seferi avec qui il avait déjà chanté en duo à la Cantine de la caserne de Grolley le 10 février 2007, pour un duo des plus somptueux « En ton nom ». Depuis fin décembre 2010, un premier extrait est en écoute sur le net. Il s’agit de la version maquette de « FELICITA » qu’il chante en duo avec sa fille Chloé. La version studio paraîtra sur le net début juillet 2011 et accompagnera donc le début de la promo du disque. Une promo qui s’arrêtera de source sûre à Bulle le 21.05.2011. « RENDEZ-VOUS » : des reprises certes, mais surtout des tubes remis au goût du jour ! Il n’est pas étonnant que le disque marche déjà très fort et qu’il sera, à n’en point douter, un nouveau succès pour l’artiste cette année. Cependant, Patrick ne cède pas à la facilité puisque, en parallèle de « Rendez-vous », un nouvel album original avec le groupe P’tiT AiR qui a pour titre « L’homme et le vent » paraîtra également en septembre 2011 (en pré-commande sur le site). Il reçoit déjà lui aussi un très bel accueil. Le disque est en précommande sur le site officiel de Patrick mais est déjà en vente via le site officiel de P’tiT AiR. Mais nous reviendrons ultérieurement sur cet album. Pour l’instant, place à RENDEZ-VOUS. Rencontre avec un homme passionné, heureux de pouvoir chanter toujours et d’être toujours « dans le coup ». Un homme qui se dit privilégié de pouvoir vivre ces nouvelles aventures musicales qu’il considère comme de véritables cadeaux !

Patrick Waeber - RENDEZ-VOUS

La pochette du nouveau single 7 titres de l'été 2011 de Patrick.

"Une ballade à vélo en pleine nuit à Paris"

Alors Patrick, comment vas-tu ?

Je vais très bien. Je rentre de vacances où j’ai vécu des moments vraiment inoubliables avec la personne que j’aime. La France (L’Alsace), puis l’Allemagne (Rust), Europapark, où je me suis plu à me faire des frayeurs en faisant toutes les attractions avec mes enfants mais aussi en couple un jour sur semaine où il n’y avait presque personne. Nous avons dormi dans des chambres d’hôtes, hôtels, hôtels 3 étoiles avec espace bien-être en Alsace, puis visite d’un site d’un ancien camp de concentration, visite de ruines romaines dans la région, ballades en pleines natures, bons repas, mais également Paris pour terminer avec une ballade à vélo la nuit de 24h00 à 4h15 du matin. Des moments inoubliables qui resteront gravés dans ma mémoire J Je ne suis pas prêt d’oublier ces vacances !!!

Tu nous l’annonçais lors de notre dernière entrevue en août 2010, la sortie d’un mini-album concept de duos. RENDEZ-VOUS sort donc ces jours-ci comprenant 7 duos de reprises de la chanson française, accompagné par tes filles, ta nièce et une personne que l’on avait plus revu à tes côté depuis 2007, Valdete Seferi. Cette année 2011 sera certainement pour toi une année importante, musicalement parlant, tout comme l’a été 2008, puisque, à peu de temps d’intervalle, en plus de « RENDEZ-VOUS », tu sors un nouvel album avec le groupe P’tiT AiR (ex Les Originaux) qui porte le titre de « L’HOMME ET LE VENT ». Pouvons-nous cueillir tes impressions à la sortie simultanée de ces deux nouveaux disques ?

Je le vis comme un cadeau extraordinaire. 2010 était pour moi une année importante. Je fêtais mes 40 ans et j’ai vraiment été gâté. J’ai fêté cet anniversaire déjà en enregistrant en studio une deuxième voix sur l’une des plus belles chansons d’une chanteuse que j’admire depuis mes dix ans. Je veux parler de Sheila. Je mentionne ce duo sur le verso de la pochette du disque, car il fait partie de ce projet d’album concept de duos. C’est cette chanson qui m’a donné l’envie de vivre encore d’autres expériences. Et puis, les chansons qui figurent sur ce disque, je les chantais déjà en public avec les chanteuses concernées depuis 2009, à l’exception de la chanson « En ton nom », que je n’ai interprétée qu’une seule fois en public. Il y a eu une telle demande que je me suis décidé à enregistrer ces chansons en studio avec les filles courant 2009. Elles ont été travaillées courant 2010, mixées, masteurisées début 2011 et devaient faire partie de l’album de reprises de la chanson française à paraître. Cependant, comme j’avais déjà 6 titres de prévu avec mes deux filles et ma nièce ; et que j’avais également enregistré courant 2007 un autre duo avec Valdete Seferi qui n’avait jamais vu le jour, j’ai eu l’idée de sortir un album concept de duos. En effet, toutes les chansons n’auraient pas pu exister sur l’album futur pour une question de coûts aussi. Donc, pour ne rien perdre de ce qui avait été fait, j’ai préféré sortir un mini album de 7 titres (Single 7 titres ou Maxi single de 7 titres).

"Sheila, une chanteuse que j'admire depuis mes 10 ans"

Sheila sera à New-York pour fêter ses 50 ans de carrière !

Manque tout de même à l’appel l’excellent duo avec Leaticia « Changer » que nous pouvons écouter sur ton site  !?

Il existe sur le site internet officiel, mais il ne fait effectivement pas partie de ce projet.

"Je ne pensais pas pouvoir chanter FEMME LIKE YOU"

Pourquoi ?

Tout d’abord pour une question de droits, mais aussi parce que cette chanson a été enregistrée dans un autre studio, avec une autre équipe et que le projet qui avait été mis sur pied à l’époque est tombé à l’eau tout simplement. De plus, la fille qui chantait avec moi a abandonné la chanson au profit de la danse, donc ses priorités étaient ailleurs et l’éventualité de le voir figurer également sur ce disque de duos s’est envolée. Sur le site, vous écoutez la maquette de la chanson et non pas la chanson mixée et masteurisée. Nous n’avons jamais été jusque là avec cette chanson malheureusement.

Les chansons ont été choisies par qui ?

Je les ai proposées aux trois filles. Je crois qu’il n’y a qu’une chanson qui m’a été proposée par l’une d’elle, c’est Femme like you. que je ne pensais pas pouvoir faire !

Patrick Waeber nouvelle interview Rendez-vous

Pourquoi tu n’aurais pas pu la faire ?

Le thème de la chanson, en plus je chante avec ma fille et étant donné les paroles, je ne pensais pas que ce projet allait se concrétiser. Mais Marine est une fille perspicace et très persuasive et elle a obtenu ce qu’elle voulait. Au final et même durant les galas, j’ai beaucoup de plaisir à l’interpréter. Elle bouge bien et met beaucoup d’ambiance. C’est du reste l’un des plus gros succès de Kamaro, l’interprète original.

Comment obtient – on le droit de réenregistrer une chanson existante ?

En payant les droits d’auteurs. C’est indispensable. Un disque ne peut pas sortir de la fabrique si les droits d’auteurs n’ont pas été payés. Les auteurs, compositeurs touchent ainsi un pourcentage sur le bénéfice de la vente du disque.

"Je voulais que ce disque soit accessible aussi pour les enfants..."

Le prix de vente de ce mini-album est bas. 7 titres pour CHF 5.90, ce n’est pas cher ! Est-ce dû au temps morose du disque ?

Non pas du tout. Je voulais que ce disque soit accessible aussi pour les enfants, puisque Laura, Marine et Chloé chantent avec moi sur le disque. Donc, il y a beaucoup d’acheteurs qui ont leur âge, forcément. Et j’ai toujours aimé les enfants. Mon public est très hétéroclite du reste, mais pour ce disque, je sais que les jeunes sont majoritaires. Maintenant, l’investissement de base pour ce disque s’est fait déjà les années précédentes. L’idée de duos (afin de ne pas perdre les enregistrements, mais de les exploiter) est venu dernièrement. 7 duos sur un album de reprises aurait été de trop. Donc un projet de duo s’imposait et je crois que j’ai bien fait vu l’accueil de cet opus.  

Patrick Waeber nouvelle interview Rendez-vous

Une réédition est-elle envisagée ?

Il est trop tôt pour le dire, mais nous en avons déjà discuté avec le studio Alzac à Montreux. Etant donné les précommandes, on s’est demandé s’il ne fallait pas en produire d’avantage. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve. Il y a toujours une forte demande au début et ensuite le disque s’écoule gentiment au fil du temps. Mais s’il est épuisé, nous presserons une nouvelle édition. 

"La parution d'un magazine "RENDEZ-VOUS" est prévue



Tu annonces une publication également qui accompagnera le disque single ? Qu’en est-il ?

La parution d’un magazine « RENDEZ-VOUS » est prévue en édition limitée et est un attrait supplémentaire pour la vente du disque physique. Le disque se vendra également sur I-tunes sans le magazine. Ce dernier contiendra l’intégrale des 4 interviews du projet. Egalement, des photos exclusives des gens qui ont participé au projet avec les photos-presse pour le projet. C’est une première et il faut savoir innover si l’on veut rendre le produit attractif. Il sera en pré-commande d'ici l'été et disponible en juillet pour le début de la promotion du disque.

"Damien Greub n'était pas disponible pour ce projet..."

Tu soignes toujours les sorties de tes disques. Ca va du photographe à la pochette. On se souvient de la qualité de la pochette d’  « Ecris l’histoire » avec des photos de Marcel Surmont et un graphisme de Damien Greub. Aujourd’hui il y a de nouveaux noms, comme Markus Marthaler pour les photos et MadConcept pour le graphisme.

Marcel Surmont était une connaissance d’une amie de longue date (ndlr Conradine Cattin). Il nous a proposé lui-même de faire une séance photos sur son bateau sur le lac de Neuchâtel. Pourtant, c’est au port, sur la plage qui le côtoyait, que la photo de la pochette du disque « Ecris l’histoire » a été prise. L’arbre de la plage a été transformé en plume à encre avec les extraits, en arrière fond, d’une interview que j’avais donnée pour la sortie du disque en juin 2008. Damien Greub avait fait ici un travail remarquable. Etant fidèle, j’ai demandé à Damien Greub s’il était d’accord de se lancer dans ce nouveau projet, mais il n’était pas disponible. MadConcept, une entreprise qui se trouve à Teritet Montreux dans le canton de Vaud, m’avait déjà pas mal aidé sur le projet du disque « Les Yeux du cœur ». Ils l’avaient fait spontanément et ça m’avait beaucoup touché. Aussi, j’ai tout de suite pensé à eux pour le graphisme. Concernant le photographe, Sylvie Rytz, une amie à moi, m’avait donné il y a quelques temps déjà l’adresse d’un photographe professionnel qui avait réalisé de magnifiques clichés d’elle (quelques exemples se retrouvent dans la rubrique PHOTOS – AMIS du site, ndlr). J’avais gardé l’adresse qu’elle m’avait transmise et j’ai spontanément demandé au producteur de la publication de prendre contact avec lui pour un rendez-vous avec les filles. Ca a été un vrai bon moment et une expérience enrichissante pour les trois filles. Je suis moi-même très content du résultat. C’est une fourre différente du précédent disque, mais très pro aussi.

Patrick Waeber nouvelle interview Rendez-vous

Aimes-tu les retouches que l’on fait systématiquement sur les photos que l’on publie ?
 
J’aime ce qui est naturel et les retouches sont quelques fois trompeuses. Par exemple, on voulait « gommer » mes rides du front pour la photo-portrait du disque, mais j’ai refusé, car j’assume pleinement les rides de mon front (rires) ; même si parfois certaines retouches amène quelque chose de plus net, de plus classe. 

"Claude Gay et Adel Husic: des personnes sur qui j'ai pu compter..."

Nous voyons aussi dans les crédits du disque un nouveau venu : Adel Husic

Claude Gay est l’homme qui a financé la production du disque (studio etc…). Il l’avait déjà fait pour le précédent single « Ecris l’histoire ». Ensuite il sera également producteur de l’album à paraître en 2012. Adel est l’homme qui a financé la publication (la fabrication physique du disque) de « Rendez-vous ». Il s’occupera peut-être également de la publication de l’album à paraître en 2012. Ce sont des personnes sur qui j’ai pu compter et qui m’ont beaucoup aidé dans mes projets musicaux. Je suis un homme privilégié. 

La pochette de l'album de P'tiT AiR L'homme et le vent

"Il est sans doute plus difficile de s'imposer auprès du public avec des chansons originales. Par contre, au niveau médiatique, il est certainement plus avantageux de sortir un disque de chansons originales... C'est très excitant de se lancer dans une telle aventure..."

« L’homme et le vent » l’album du groupe P’tiT AiR, est quand à lui un album original. Est-il difficile aujourd’hui d’imposer de nouvelles chansons ?

11 chansons originales c’est un superbe cadeau. J’ai beaucoup de plaisir de faire partie de ce projet, c’est un honneur pour moi. Pour répondre à votre question, il est sans doute plus difficile de s’imposer auprès du public avec des chansons originales, par contre, au niveau médiatique, il est certainement plus avantageux de sortir un disque de chansons originales. Lorsque je vois l’accueil de « L’homme et le vent » alors que le groupe, qui a changé de nom, n’a pas encore d’albums à son actif, ça me réjouit. La promotion débutera en septembre prochain. Nous serons en concert durant l’été à Yverdon-Les-Bain, Morat et à Fribourg pour la promotion du disque. Le vernissage aura lieu au Bilboquet de Fribourg. C’est très excitant de se lancer dans une telle aventure, même si au fond de nous, nous avons tout de même une petite appréhension. 

 
Revenons à ton disque solo. Y aura-t-il une promotion pour le single « RENDEZ-VOUS » comprenant les 7 duos ?

Tout comme l’a été « Ecris l’histoire », « Rendez-vous » est un disque d’été. Il y aura une soirée de lancement à Bulle (FR) et certainement à « L’Ecole est Finie » à La Neuveville, lorsque le magazine paraîtra, mais il n’y aura pas beaucoup de promotion autour de ce disque. Le temps manque souvent et le disque marche très bien ainsi. Il sera du reste en vente sur I-Tunes dans le courant juillet 2011. 

"2011 sera une année famille et... cuisine.... Je désire être disponible pour mes enfants et pour leur avenir... Musicalement parlant, je profite de tout ce qui a été fait l'année précédente..."

Cette année 2011 sera donc musicale !

L’année de mes 40 ans était une année musicale. 2011 sera une année famille et… cuisine (rires). L’envie de pouvoir cuisiner m’a été transmise par un être cher à mon cœur. Livres de cuisine en cadeau et deux trois petits conseils. Une autre amie également chère à mon cœur, m’envoie des recettes par e-mail. Je les suis à la lettre et le résultat, ma fois, est pas mal du tout ! Et puis aussi mes enfants arrivent à un âge où ils ont besoin d’être aidé. Je désire être disponible pour eux, donc,  cette année, c’est plutôt les vendanges de l’investissement de l’année 2010. Je profite de tout ce qui a été fait l’année passée.

Quand ton album de reprises de la chanson française va-t-il sortir ?

Pas cette année en tous les cas. Deux disques viennent de sortir… L’album devait sortir depuis longtemps déjà, mais je travaille aussi aux coups de cœur. Si je n’avais pas écouté mes coups de cœur, je n’aurais pas vécu le concert à Cournillens en 2010, je n’aurais pas vécu la sortie de l’album de P’tiT AiR en 2011 et je n’aurais pas sorti non plus la chanson « Les yeux du cœur » en 2008, ni ce single « Rendez-vous » qui me tient très à cœur aujourd’hui. Il faut savoir saisir les choses quand elles arrivent. C’est ce que j’ai fait ces dernières années. Peut-être que d’autres projets verront le jour dans le futur, mais à l’heure actuelle, je me tourne plutôt vers la cuisine, vers mes enfants qui sont dans un âge où ils besoin de soutien et que je leurs accorde toute l’attention dont ils ont besoin. J’aspire à une vie plus tranquille tout en honorant mes engagements musicaux pour cette année.


Adel Husic, Patrick Waeber, Marine et Chloé Waeber et Laura Guillod

Patrick en compagnie de Marine, Laura, Chloé et le nouveau producteur, avec Claude Gay, pour ce disque: Adel Husic.

(ndlr: une interview de Marine, de Laura et de Chloé suivra prochainement )

Propos recueillis en mai 2011 par Eric Geiser